• LE COQUELICOT.... de YVES JAMAIT


    Le coquelicot de ta bouche
    Effleure le grain de ma peau
    Dès que son pétale le touche
    Comme des mots
    Comme des mots éclos de ta bouche
    Colorant le grain de ma peau
    Ce sont tes baisers qui font mouche
    Rouge la peau

    Un soleil impudique de lumière éclabousse
    La soie de cette robe que du doigt je retrousse
    Mes mains qui papillonnent sur ton ventre composent
    Cette même harmonie que ton souffle transpose
    L'envie de croquer dans la chair de ce fruit là me tente
    Mes tes yeux malicieux me regardent et m'invitent à l'attente, pourtant

    Le coquelicot de ta bouche
    Effleure le grain de ma peau
    Dès que son pétale le touche
    Comme des mots
    Comme des mots éclos de ta bouche
    Colorant le grain de ma peau
    Ce sont tes baisers qui font mouche
    Rouge la peau

    Mais tu oscille entre pudibonde et gourgandine
    Retirant cette étoffe qui voilait ma rétine
    Je balbutie un peu avant de fermer les yeux
    Invité au voyage bien au-delà de six cieux
    Puis tu poses ton doigt sur mes lèvres et m'incites à me taire
    Et je sens tes cheveux sur mon ventre et je me laisse faire

    Le coquelicot de ta bouche
    Effleure le grain de ma peau
    Dès que son pétale le touche
    Comme des mots
    Comme des mots éclos de ta bouche
    Colorant le grain de ma peau
    Ce sont tes baisers qui font mouche
    Rouge la peau

    S'il n'y a plus de mots sur le bout de nos langues
    Que le verbe nous manque, l'amour en est plus beau
    Le coquelicot de ta bouche
    Effleure le grain de ma peau
    Dès que son pétale le touche
    Comme des mots
    Comme des mots éclos de ta bouche
    Colorant le grain de ma peau
    Ce sont tes baisers qui font mouche
    Rouge la peau


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :