• CE qu'ILS EN DISENT...1

    Le dessin contre la mort
     Par Christophe Gallaz
    http://www.contrepointphilosophique.ch/
    Rubriques Humorales
    10 décembre 2005
    Le mot « dessin » se promène dans la langue française au gré d’acceptions multiples. Il désigne une représentation d’objets visibles ou non, à l’aide de moyens graphiques, sur une surface donnée. Il désigne aussi n’importe quelle œuvre d’art formée d’un ensemble de signes. Il désigne encore une façon d’organiser des tracés sur un support - à moins qu’il évoque un style. Ou la structure esthétique d’une tapisserie. Ou la disposition des ornements sur certains objets fabriqués. Ou le canevas d’un ouvrage, y compris littéraire. Ou l’allure générale d’une phrase musicale, voire d’une chorégraphie.
    Ainsi va le terme, à propos duquel on ne peut assurer que deux choses. La première est sa définition technique a contrario : à l’inverse de la peinture, le dessin néglige en principe la couleur, ou la subordonne à la forme. Et la seconde est son ascendance étymologique et ses fraternités sémantiques : à l’instar du vocable « dessein », qui veut dire l’aspiration, la détermination, l’idée, la pensée, la proposition ou la visée, le « dessin » provient de l’italien « disegno », et fut pour cette raison orthographié de la même façon jusqu’au XVIIIe siècle - Jean de La Bruyère écrivant encore, dans ses Caractères, que tel architecte n'avait « pas su penser avec assez d'étendue pour concevoir le dessein général de tout son ouvrage. »
    Ces circonstances font apparaître l’art du dessin comme une révérence à la notion de l’essai, et non comme une exigence de résultat. C’est en cela qu’il s’oppose aux forces dévastant le monde d’aujourd’hui. Il exprime le bonheur et la gloire de l’expérimentation, alors que le monde d’aujourd’hui ne cesse de viser le résultat sur tous les plans, du domaine soi-disant culturel jusqu’à celui de la finance et de l’économie, et de la prétendue politique jusqu’aux industries de la communication globalisée.

    à suivre

     

    Voir en plus grand

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Avril 2006 à 18:14
    je decouvre
    Un grand merci pour tes mots chez moi, cela fait tj chaud au coeur a bientôt bises
    2
    Mardi 18 Avril 2006 à 18:54
    Tu es
    le premier visiteur cela est trés auspicieux je le pense sincèrement..Merci Bises amicales.
    3
    Mercredi 19 Avril 2006 à 15:53
    ravi
    Ravi d'être ton premier visiteur en espérant que tu en aies bcp d'autre bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :