• AU JARDIN GÏVRE

     


     

    AU JARDIN GÎVRE

    A pas menus , à sauts comptés
    Bergeronnettes
    ,Merles
    et Merlettes
    Vont et viennent dans le jardin
    Enrubanné de givre .
    Dans le laurier la Moinelle
    De surprise ébouriffée
    Entendant ces friselis
    Se penche à sa fenêtre givrée
    « Qui va là dans mon jardin? »
    « Ce n'est que nous tes voisins
    Nous cherchons provende
    Un vermisseau , un grain de raisin
    Enfouis sous l'herbe gelée
    Car cette nuit il a « givré ».

    Merlot amoureux déclame
    Tout transi sa flamme
    « Que tu es jolie Moinelle
    Ainsi attiffée sous ta coiffe emplumée
    ton plumage en bataille
    Te donnes un charme fou
    Mais rentre vite tu vas t'enrhumée. »
    Hummm .! Sitôt dit , sitôt fait ?
    Que nenni la jolie
    Moinelle hausse les épaules
    Ne croit pas ce jeune fou
    Il lui faut vaille que vaille
    Mettre une patte dans l'herbe gelée
    Pour voir que le conseil
    n'est pas surfait.
    Alors blottie contre l'épaule
    De son Pierrot de Moineau
    Moinelle si jolie
    bien au chaud
    s'endort au jardin gîvré!

    Chanteplume

    (cette moinelle existe vraiment dans le laurier du jardin...)






     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :